Surélévation héliotrope

Paris XX, 2010

Au départ il y a cette bicoque coincée dans un cœur d’îlot parisien du XXème arrondissement, une jeune famille de quatre personnes qui rêve de lumière et d’horizon dégagé. L’impressionnant mur d’héberge voisin, haut de plus de vingt mètres, écrase l’étroite maison.
Quartier faubourien chargé d’histoire, relief accidenté, la rue des cascades à deux pas, un aqueduc souterrain, un parcellaire fait de lanières inégalement bâties.
Accès difficile par un trou de souris, budget modeste, et l’envie de bien faire.
Première véritable commande, ami d’amis…
Un écrin rugueux et hostile. Ici c’est chacun pour soi. Mettre au point un système et la répétition d’un élément comme unique règle de composition  permet de s’affirmer.
Ouvrir au maximum, aller chercher la lumière. Pour satisfaire les désirs des commanditaires qui, rendons leur hommage, nous suivent.
Le bois s’impose : économique, léger et adaptable sur place (ah les relevés de géomètre !)
manustransportable, faut passer les p’tits bois dans le cooridor d’accès de 1 m.
Onze centimètres de brique ça ne fait tout de même pas beaucoup pour porter les deux niveaux nouveaux !
Tant pis, qu’à cela ne tienne, nous redescendons les charges le long de grandes échasses de Douglas (essence de bois ) qui enjambent le fragile édifice existant.

Julien Lanoo Photographs

Julien Lanoo Photographs

Julien Lanoo Photographs

Julien Lanoo Photographs

Bang Archi Heliotrope Interieur

Bang Archi Heliotrope Interieur

Bang Archi Heliotrope Interieur

Bang Archi Heliotrope Interieur

Julien Lanoo Photographs

MAR compo 02 NB

 

 

Retour en haut